Comment tester l’eau de son aquarium et interpréter les résultats ?

Pour être en bonne santé, chaque espèce de poisson a des besoins spécifiques en dureté de l’eau, température et pH.

On doit tester l’eau aussi souvent que possible car les paramètres peuvent vite changer. Une vérification hebdomadaire est recommandée.

Pourquoi tester l’eau de mon aquarium ?

Les nitrites se forment lors de la décomposition des excréments des poissons et empêchent la bonne oxygénation de leur corps. En général, par le biais de bactéries Nitrobacter, les nitrites se transforment naturellement en nitrates, substance relativement inoffensive pour les poissons.

La quantité de bactéries dépend du nombre de poissons présents dans l’aquarium ainsi que du type de nourriture que vous leur donnez. 

Des situations exceptionnelles comme par exemple un poisson mort dans l’aquarium depuis quelques jours, qui serait passé inaperçu, ne peuvent faire qu’augmenter le nombre de bactéries dans l’eau.

Ainsi, contrôlez la teneur en nitrates de l’eau de votre aquarium une fois par semaine. Dans l’idéal, procédez au test en milieu de semaine.

Un test le matin, la veille du jour de changement de l’eau de l’aquarium vous permettra également de savoir si le cycle de l’azote est correct.

Par exemple, le fait que mes escargots remontent tous en surface peut indiquer :

  • Une montée de nitrites,
  • Un manque d’oxygène,
  • Leur comportement habituel à l’extinction des feux.

Quels sont les principaux paramètres de l’eau à connaitre ?

Il existe plusieurs paramètres d’eau important à connaitre pour votre aquarium. Ce ne sont là que les paramètres de base, le minimum à savoir pour un aquarium classique.

  • La température
  • Le pH : taux d’acidité de l’eau

Le potentiel hydrogène d’une eau détermine son acidité. Si le pH est inférieur à 7, l’eau est acide. Au-dessus de cette valeur, l’eau est basique. Si le pH est égal à 7, le pH est neutre. Cette mesure se prend le matin avant d’allumer l’éclairage de l’aquarium, et le soir. Il est normal que la valeur du pH soit différente puisque la photosynthèse provoquée par la lumière joue sur ce chiffre. 

  • Le GH : détermination de la dureté totale

Elle permet de mesurer le taux de minéraux présents dans l’eau. Une eau douce a une dureté en dessous de 10°GH tandis qu’une eau dure a une valeur supérieure à 15°GH. 

  • Le KH : stabilité du pH de l’eau (dureté carbonatée)
  • Le NO2 : détermination de la teneur en nitrite, composé d’azote toxique pour les poissons
  • Le NO3 : détermination de la teneur en nitrate, nutriments pour les plantes mais toxiques en forte doses pour les crevettes et certains poissons.

Les déjections organiques rejetées par les poissons et les plantes sont filtrées à l’aide de pompes filtrantes qui éliminent l’ammoniac et les nitrites produits par la décomposition des déchets. Le cycle de l’azote permet la conversion de ces déchets (ammoniac et nitrites) en nitrates. Pour que le phénomène se produise, il faut l’aide de bactéries, des  nitrosomonas. Ce cycle s’établit au démarrage de l’aquarium en installant l’eau, le décor, les plantes, l’éclairage et la pompe filtrante trois semaines avant d’y introduire les poissons. En faisant fonctionner l’aquarium sans ses habitants, les nitrosomonas s’établissent et régulent le taux d’ammoniac et de nitrites de l’aquarium.  

Quel matériel pour tester l’eau d’un aquarium ?

Le plus répandu est le test colorimétrique. Vous n’avez qu’à prélever de l’eau de votre aquarium en y ajoutant un réactif chimique et attendre que l’eau prenne une couleur différente.

À l’aide de la carte d’échantillons de couleur fournie par un kit que vous achetez dans une animalerie, vous n’aurez qu’à comparer la couleur de votre eau pour obtenir le taux de pH et nitrites.

Tester l’eau de son aquarium : interpréter les résultats

Le tableau ci-dessous vous donne une vue d’ensemble des valeurs que vous êtes susceptibles d’obtenir ainsi qu’une interprétation du résultat.

Valeur en nitritesInterprétation de la valeur
0,1 mg/l et en-deçàTout va bien – procédez au changement d’eau de l’aquarium comme vous le faites d’habitude.
0,3 mg/lL’eau est chargée en nitrites – assurez-vous que le filtre ne soit pas sale et qu’aucun poisson ne manque à l’appel.
0,5 mg/lL’eau est surchargée en nitrites – procédez sans attendre au changement partiel de l’eau (environ 30% du volume de l’aquarium) et conditionnez l’eau. Cherchez les causes de cette pollution anormale de l’eau.
Le filtre fonctionne-t-il correctement ? Est-ce qu’un poisson est manquant ?
Avez-vous accidentellement donné trop de nourriture à vos poissons ?
Si tel est le cas, remédiez au problème en aspirant les restes de nourriture présents dans l’eau.
1,0 mg/l et au-delàRemplacez immédiatement la moitié du volume d’eau par de l’eau fraîche que vous conditionnez par la suite. Recherchez les causes et remédiez au problème.

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une teneur particulièrement élevée en nitrites :

  • Les poissons présents dans votre aquarium sont trop nombreux. Depuis trop longtemps (4 semaines), le repeuplement de votre aquarium a mené à une surpopulation. Demandez conseil à un vendeur spécialiste, en lui indiquant la taille de votre aquarium, le nombre de poissons que vous possédez ainsi que leur espèce.
  • Le conditionneur d’eau n’a pas été utilisé selon les instructions d’emploi.
  • Le filtre ne fonctionne pas de manière optimale.
  • Vous avez peut-être été traité une maladie à l’aide d’un produit antibactérien. Gardez à l’esprit que les produits de ce type ne différencient pas les bonnes bactéries des bactéries nocives.
  • Vous avez nourri vos poissons en abondance sans vous en rendre compte, une fois ou à plusieurs reprises.

Tests d’eau : Quelles sont les valeurs exigées ?

Tableau des tests d'eau en aquarium

Les différents types de tests d’eau

Les tests d’aquarium en gouttes pour des analyses précises et fiables.

Pourquoi choisir les tests en gouttes ?

Ils sont plus fiables et plus précis que les bandelettes. Il existe même des déclinaisons pour le pH par exemple pour avoir des résultats toujours plus précis. En fonction des paramètres à évaluer ils seront plus ou moins utiles. Une analyse pour les N02 doit être extrêmement précise car les nitrites sont toxiques dès 0,3 mg/L mais il faut pouvoir les détecter.

L’avantage des gouttes est leur précision donc pour le pH et le N02 c’est la solution qui me semble la plus adaptée.

Sources :

  1. https://www.zooplus.fr/magazine/poisson/entretien-de-laquarium-et-traitement-de-leau/tester-leau-de-son-aquarium
  2. https://club-aquariophile.fr/aquarium-debutant/materiel-aquariophile/tests-eau-aquarium/
  3. https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/aquarium-tester-eau-aquarium-9079/
  4. https://zone-aquatique.com/content/31–guide-les-tests-d-eau-en-aquarium

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire