Grains de milium : comment s’en débarasser ?

Le grain de milium est un microkyste rempli de kératine qui se présente sous la forme d’une minuscule bille blanche et dure. Logé sous la surface de la peau, il est visible et très difficile à enlever en raison de sa taille minuscule.

Heureusement, vous pouvez compter sur des moyens naturels pour faciliter son évacuation et réguler une sécrétion anormalement haute du sébum.

Grains de milium : qu’est ce que c’est ?

Si vous observez de petits boutons blancs sur votre visage ou la peau de votre enfant, il peut s’agir de milia – appelés aussi grains de milium.

Il ne faut pas les confondre avec de l’acné : alors que l’acné du visage provoque des boutons rouges parfois surmontés d’un nodule blanc et purulent, le grain de milium prend la forme d’un bouton blanc sur le visage qui ressemble simplement à une minuscule boule de graisse au niveau du visage et qui n’a pas de caractère inflammatoire.

Le milia est en réalité un microkyste du visage qui se développe au niveau d’un pore de la peau et est constitué de cellules de sébum. Le grain de milia mesure entre 1 et 2 millimètres de diamètre et se trouve à la surface de la peau du visage.

En général, le grain de milium est isolé et se situe surtout sur le visage, le cou et les mains, là où l’épiderme est enflammé. Cependant, plusieurs grains de milium peuvent apparaître et former des plaques constituées de cinquante à cent boutons, notamment au niveau des pommettes et des paupières.

Si vous constatez l’apparition de points blancs sur votre visage ou celui de votre bébé, consultez un dermatologue qui pourra diagnostiquer la nature exacte de ces boutons.

Quels sont les causes de son apparition ?

La cause des grains de milium reste encore floue. Selon les spécialistes, leur apparition serait due à l’obstruction des follicules pileux sous les pores de la peau. L’occlusion peut être consécutive à une mauvaise élimination des cellules mortes, ou à des gestes externes agressifs décapant la peau. Les boutons blancs apparaissent dans ce cas lors de la cicatrisation.

L’apparition des grains de milium pourrait également avoir des causes génétiques. Dans tous les cas, elle est favorisée par tous les facteurs déstabilisant la peau et perturbant le renouvellement cellulaire.

Ces mêmes facteurs aggravants sont aussi en cause dans l’apparition des comédons ouverts (points noirs) ou fermés les (points blancs). Voici les facteurs en question :

  • L’exposition aux U.V. ;
  • Le tabac et l’alcool ;
  • L’utilisation excessive de produits d’hygiène ;
  • Les produits cosmétiques occlusifs, agressifs ou inadaptés ;
  • Des gestes d’hygiène abrasifs répétés ;
  • Une lésion : blessure, brûlure, intervention chirurgicale ou esthétique ;
  • Certaines affections cutanées comme les dermatoses.

Comment éviter leur apparition ?

Pour éviter que les grains de milium ne réapparaissent, il est conseillé de prendre soin de votre peau afin de ne pas les favoriser :

  • Choisissez des produits cosmétiques adaptés à votre peau et à la qualité de votre eau du robinet : ainsi, l’huile de chanvre est particulièrement recommandée, car elle a de nombreuses vertus et est parfaite pour de nombreux types de peaux.
  • Bannissez de votre routine beauté les produits trop agressifs et trop gras : pour nettoyer correctement les pores de votre peau.

Quelles méthodes naturelles pour s’en débarrasser ?

Les dermatologues insistent sur le fait qu’il est fortement déconseillé de s’enlever soi-même un grain de milium sous peine de provoquer une infection.

En principe, il va finir par disparaître, mais il existe tout de même quelques astuces pour vous aider à les atténuer ou à prévenir leur présence sur votre visage.

L’HUILE DE RICIN ET SES CAPACITÉS D’ABSORPTION

Une peau avec trop de sébum présente un terrain parfait pour l’installation des grains de milium. L’huile de ricin, originaire d’Afrique, et aux propriétés antibactériennes, va permettre de limiter cet excès de sébum sur votre peau.

Il suffit de l’appliquer régulièrement et de la faire pénétrer avec des massages doux.

LA VAPEUR D’EAU, POUR ÉLIMINER LES IMPURETÉS

Nos grands-mères utilisaient déjà cette méthode pour dégager les pores de la peau et en libérer toutes les impuretés. Vous pouvez procéder avec un gant de toilette très chaud ou en positionnant votre visage au-dessus d’un bol rempli d’eau fumante.

En mettant une serviette sur votre tête, vous améliorerez encore l’efficacité de la vapeur d’eau pour écarter vos pores et nettoyer votre peau en profondeur.

LES FEUILLES DE FENUGREC ET LEUR POUVOIR ANTISEPTIQUE

Ce sont des plantes bien connues pour leurs actions anti-oxydantes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Beaucoup les préconisent pour traiter diverses imperfections de la peau et notamment pour aider à éliminer les grains de milium.

Il suffit de préparer une pâte avec des feuilles de fenugrec fraîches, mélangées à un peu d’eau, et de l’appliquer soigneusement sur la zone concernée.

Après un temps de pose d’un petit quart d’heure, vous pouvez vous nettoyer abondamment à l’eau fraîche et renouveler régulièrement cette opération.

LA POUDRE DE BOIS DE SANTAL ET L’EAU DE ROSE COMME EXFOLIANTS

Cette association est connue depuis l’Antiquité et elle permet d’agir en profondeur pour débarrasser la peau de ses impuretés. En mélangeant l’eau de rose et la poudre de bois de santal, vous allez obtenir un masque ayurvédique à appliquer pour retrouver une peau lisse, douce et assainie.

Vous pouvez commencer par dilater les pores de votre peau avec la vapeur d’eau et appliquer ensuite cette crème pour en libérer toutes les impuretés.

LE MIEL POUR UNE PEAU DOUCE ET NETTE

Le miel biologique présente de nombreuses vertus, et il est aussi un allié de taille pour l’entretien des cheveux et de la peau.

En application sur le visage, le miel se transforme en agent nettoyant et absorbe les saletés minuscules qui sont susceptibles de boucher les pores.

Il présente aussi des propriétés antiseptiques et adoucit considérablement la peau en lui rendant son élasticité naturelle. Il est conseillé de faire un test préalable sur une petite partie du corps pour vérifier que vous n’êtes pas allergique.

Comment retire-t-on les grains de milium médicalement ?

Légalement en France, seuls les dermatologues peuvent retirer des grains de milium par exérèse (enlever avec une aiguille ou un outil spécifique).

En Belgique, les dermatologue ou les esthéticiennes chevronnées peuvent le faire. Dans les deux pays, vous pouvez bien entendu le faire vous même mais attention c’est déconseillé.

J’insiste : ne pratiquez pas sur vous même sans accompagnement professionnel.

Voici comment les personnes habilitées s’y prennent pour ôter un grain de milium sur un(e) ADULTE :

  • L’étape 1 consiste à désinfecter la zone avec de la chlorexidine ou avec un hydrolat de laurier additionné de 10% d’alcool à 70°.
  • L’étape 2 consiste à utiliser la pointe d’un couteau à milium stérilisé pour sectionner très précisément la partie superficielle de l’épiderme juste au dessus du grain. Attention, un professionnel va placer la pointe du couteau le plus parallèlement possible par rapport à la peau, puis piquer sans appuyer surtout, et soulever ensuite pour créer un tout petit trou ou une “casquette”. (voir photo + dessin sur cette page)
  • L’étape 3 consiste à utiliser un tire comédon sur l’emplacement du trou réalisé pour faire sortir le grain. Attention si on utilise les doigts, ne PAS triturer pour ne pas blesser la peau, ce qui causerait des complications.
  • L’étape 4 consiste à renettoyer la zone et à appliquer un soin cicatrisant (je conseille personnellement le contour des yeux à l’immortelle de Saint Hilaire, car il combine calophylle et aloe vera + immortelle, et ce pour toute zone traitée, mais plusieurs soins existent sur le marché).

Attention, les grains de milium situés sur la paupière mobile ne sont PAS traitables car la peau est trop fine à cet endroit et la proximité avec l’oeil rend l’opération trop compliquée.

Dans ce cas, le dermatologue vous incite à la patience ou vous prescrit une crème (souvent à base de rétinoïdes, dérivés de vit. A). Patience ? Oui, les grains de milium se résorbent d’eux-mêmes le plus souvent en quelques mois.

Chez les bébés, les milia s’en iront d’eux-mêmes. Cela prend de plusieurs semaines à plusieurs mois. On n’enlève pas les grains de milium sur un enfant. On patiente.

Ne JAMAIS presser un grain de milium avec les doigts pour le faire sortir sans avoir préalablement fait une micro-incision. Les kystes de milium ont une texture solide. Le pincement a souvent pour effet de causer de graves dommages à la peau qui l’entoure, une infection ou un éclatement du grain de milium vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur.

Une autre technique d’ablation chez le dermatologue consiste à percer/dissoudre un milium avec une aiguille chauffée électriquement. C’est ce qu’on appelle l’électrocoagulation.

Sources :

  1. https://trucmania.ouest-france.fr/grain-de-milium-s-en-debarrasser/
  2. https://www.nivea.fr/conseils/nos-conseils-pour-votre-visage/enlever-grains-de-milium
  3. https://www.lessentieldejulien.com/2020/08/grains-de-milium-comprendre-et-retirer/
  4. https://www.aufeminin.com/soins-visage/grain-de-milium-s4008273.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire