Comment réduire ses déchets au quotidien ?

Moins jeter, c’est possible ! Mettre aux ordures ménagères les épluchures, restes de repas, papiers et cartons n’est que pur gaspillage. Ce sont des ressources réexploitables.

Et leur incinération participe au réchauffement de la planète. Mais au-delà du recyclage et du tri sélectif, qui ont leurs limites, des gestes de bon sens donnent des résultats. En réduisant ses déchets à la source, on peut faire diminuer sa poubelle de moitié.

Limiter les emballages

Réduire ses déchets est avant tout une question de choix lorsque nous faisons nos courses. En effet, les supermarchés proposent souvent des produits en vrac. Riz, légumes et fruits secs, céréales sont mis en vente dans des réservoirs, il suffit alors d’utiliser des bocaux en verres ou des boîtes hermétiques pour les conserver ensuite.

  • Préférer les produits avec le moins d’emballage possible : lors de ses achats, privilégier les grands contenants ou les produits en vrac par exemple.
  • Privilégier les emballages recyclables ou réutilisables : désormais, les commerçants n’ont plus le droit de proposer des sacs ou sachets plastiques gratuits à leurs clients (sauf produits alimentaires en vrac). Attention aux sacs dits biodégradables ou fragmentables : leur impact chimique sur les sols est tel qu’il vaut mieux, pour eux aussi, préférer un sac réutilisable. 
  • N’acheter pas de l’eau en bouteille : les bouteilles en plastique représentent une part considérable des déchets ménagers. L’eau du robinet est d’excellente qualité et il existe plusieurs dispositifs permettant de la filtrer.
  • Privilégier les produits réutilisables qui durent dans le temps : investissez dans du matériel de qualité qui durera longtemps. Évitez les jetables – lingettes, vaisselle en plastique ou en carton –  et achetez des recharges ou des produits concentrés plutôt que le produit entier à nouveau (recharge de cartouches d’encre, produits d’entretien, etc.).

Mettre ses déchets au bon endroit

Difficile de s’y retrouver quand il s’agit de trier ses déchets ! Un nouvel outil nommé « Que faire de mes déchets » est mis à votre disposition sur internet. Il suffit de taper dans la barre de recherche le produit dont on souhaite se séparer pour connaître l’endroit où il faut le jeter. Pratique !

Les papiers ou cartons salis ne doivent pas être mis au tri, ainsi que la vaisselle en verre et les miroirs. Par contre de nombreuses communes permettent à présent de recycler les sachets et emballages en plastique, dans le cadre de la simplification du recyclage.

Certains emballages plastique sont même aujourd’hui compostables. On pense à enlever bouchons, capsules et couvercles pour les contenants en verre. Aussi, médicaments, piles, petits équipements électriques et électroniques, pots de peinture, solvants, vieux clichés de radio, ampoules…

Ces types de déchets ne doivent absolument pas être jetés dans les ordures ménagères, car ils nécessitent un traitement spécial en fin de vie !

Pensez à ramener les médicaments en pharmacie et à déposer les autres déchets dans les contenants prévus à cet effet dans les supermarchés ou magasins de bricolage par exemple.

Halte au gaspillage alimentaire 

Si vous avez un jardin, le compost est sans aucun doute la meilleure solution pour réduire vos déchets.

Quant à ceux qui élèvent des poules, ces dernières se régaleront de vos épluchures ! Pour les personnes qui n’ont pas la chance d’avoir un peu de terrain, il existe des petites astuces pour éviter de trop remplir sa poubelle.

Le marc de café par exemple peut être mis dans l’évier, qui sera ainsi nettoyé à moindre coût.

Pensez aussi à laver et conserver vos bocaux en verre : ils vous serviront toujours pour faire des confitures, des terrines, des achats en vrac voire même servir d’emballage pour un cadeau.

Donner à des associations quand on ne peut pas recycler

Naturellement, tout ne peut pas être recyclé et on n’a parfois pas le choix (en termes de temps, d’envie ou d’espace).

Pour autant, la direction des poubelles n’est pas encore la seule option et il faut avant cela se demander si le don est encore possible. Des vêtements, jouets ou objets dont vous ne vous servez plus peuvent trouver une seconde vie dans un nouveau foyer.

Une belle façon de réduire ses déchets et limiter le gaspillage en faisant une bonne action.

Acheter de seconde main

Le zéro déchet, c’est aussi réduire l’utilisation des ressources et des matières premières. Plutôt que d’acheter du neuf, et si on se mettait à acheter de seconde main ?

Acheter de l’occasion permet de donner une seconde vie à des objets qui peuvent encore servir ! Vous pouvez également ne pas vous limiter à l’achat de seconde main mais revendre également ce dont vous ne vous servez plus et qui est encore en bon état. Vous pourrez ainsi récupérer de l’argent qui vous permettra de faire des économies ou d’acheter ensuite d’autres objets de seconde main comme des vêtements d’occasion pour enfant.

Mais là encore on ne fait pas d’achats inconsidérés et on ne sélectionne que ce dont on a vraiment besoin.

On ne jette pas les aliments « périmés »

Même si on remet de plus en plus en question son utilité, l’essentiel de notre alimentation est encore rythmée par les dates limite de consommation. Évidemment tout dépend de quel aliment il s’agit.

Lorsque c’est frais ou qu’il s’agit de poisson par exemple, il est préférable de s’en tenir aux dates limites. Autrement, tant que le goût, l’odeur et la texture sont toujours semblables à ce que vous connaissez, l’aliment est parfaitement comestible. Des fruits ou des légumes trop mûrs ou un peu fripés ? On en fait des purées, des soupes ou des smoothies.

L’idée est de bien faire la différence entre « à consommer avant le » et « à consommer de préférence avant le » afin de ne pas participer au gaspillage alimentaire.

Coller un autocollant « Stop pub » sur sa boîte aux lettres

On pense à coller un autocollant « Stop pub » sur sa boîte aux lettres pour ne plus recevoir de publicités qui finissent généralement… à la poubelle ! Veillez à utiliser un autocollant officiel pour que votre requête soit respectée.

Acheter en vrac

De nombreux commerces proposent aujourd’hui la vente de nourriture mais aussi de produits ménagers et de toilette en vrac. Le principe est simple : il suffit de se rendre avec un contenant propre (bocal en verre, sachet en coton, bidon…selon le produit désiré) dans le magasin et de le remplir avec ce dont on a besoin.

Cette façon de consommer permet de réduire les déchets que sont les emballages mais aussi de ne prendre que la dose de produit dont on a réellement besoin. Certains paquets ou bidons sont en effet très gros et l’on finit par jeter une partie de leur contenu.

Avec l’achat en vrac, vous pesez ce que vous prenez pour n’acheter que la quantité que vous allez réellement consommer.

Adopter le tote-bag pour les courses

Un autre facteur de pollution : ce sont les sacs plastique au supermarché. Or, une fois que l’on a déballé ses courses à la maison, ils finissent souvent à la poubelle.

Afin d’éviter d’encombrer les ordures et par extension la planète avec tout un tas de sacs plastiques : passez au sac réutilisable. Filet, tote-bag ou sac en tissu, le principal est qu’il soit dans une matière recyclée ou recyclable et lavable.

Limiter l’usage des piles et gérer les objets à risque

Les piles ne peuvent être jetées dans la poubelle des tout-venants, elles doivent être déposées dans un conteneur prévu à cet effet.

Afin de limiter leur nombre, il peut être judicieux d’acheter des appareils pouvant être branchés sur un secteur (Mp3, jouets, etc…) ou bien ayant une dynamo (lampe de poche par exemple).

Il est également possible d’investir dans des piles rechargeables.

Médicaments, piles, petits équipements électriques et électroniques, pots de peinture, solvants, vieux clichés de radio, ampoules… Certains types de déchets ne doivent absolument pas être jetés dans les ordures ménagères car ils nécessitent un traitement spécial en fin de vie. 

Ils doivent donc être retournés selon les cas en magasin, déchetterie ou pharmacie.

On préfère le savon au gel douche

On peut sauver la planète depuis son assiette comme depuis sa salle de bain. Afin d’éviter de générer toujours plus de déchets plastiques, préférez les savons et shampooings en pain plutôt qu’en gel. Le dernier vient dans un contenant en plastique non recyclable, ce qui représente un vrai fléau pour l’environnement.

Les pains quant à eux viennent dans des emballages papier ou des plastiques fins dont il est plus facile de disposer.

Et si vous les achetez en vrac, ils ne sont même pas emballés ! Si vous préférez l’utilisation du gel, comme pour la lessive, vous pouvez acheter des recharges pour remplir et réutiliser le même flacon encore et encore, et réduire ainsi votre impact environnemental.

Utiliser une gourde en inox

Dites adieu aux petites bouteilles en plastiques et aux gobelets jetables en préférant une gourde en inox. Facile à glisser dans un sac à main ou un sac à dos et parfaitement hermétique, la gourde en inox peut vous suivre tout au long de la journée et s’adapter à vos préférences et à vos activités

Boisson chaude ou froide peuvent y rester longtemps à température pour vous permettre de vous détendre et vous désaltérer ou quand vous le désirez.

Opter pour des cotons-tiges réutilisables

Alors que les cotons-tiges dotés d’un corps en plastique ont été bannis du commerce, vous pouvez réduire encore davantage vos déchets en optant pour des cotons-tiges réutilisables. V

ous pouvez choisir la version en silicone, simple à nettoyer, qui se referme dans son étui spécial, ou bien l’oriculi, en bois, qui permet de curer les oreilles tout en douceur. Réservez un coton-tige réutilisable par membre de la famille pour plus d’hygiène.

Acheter des brosses à dents en bambou

Les brosses à dents en bambou sont parfaites pour remplacer les brosses à dents en plastique que nous avons généralement l’habitude d’utiliser.

Une fois trop usées pour être utilisées, il vous suffit de retirer les poils de la brosse avec une petite pince puis de mettre son corps en bois dans le compost.

Sources :

  1. https://www.quechoisir.org/conseils-dechets-comment-reduire-ses-dechets-menagers-n1613/
  2. https://www.wwf.fr/agir-au-quotidien/dechets
  3. https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/5-reflexes-a-adopter-pour-reduire-ses-dechets-au-quotidien-2111906
  4. https://www.deco.fr/cuisine/actualite-825476-10-idees-reduire-dechets-maison.html#11-mieux-trier
  5. https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-reduire-dechets-au-quotidien-gaspillage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire