Comment soulager un mal de gorge naturellement ?

Soulager les maux de gorge peut prendre seulement quelques jours, mais il n’en demeure pas moins que durant ces longues journées, la douleur nuit à notre quotidien et surtout, à notre sommeil. Toutefois, avant de courir à la pharmacie, sachez qu’il existe plusieurs options naturelles, qui ont fait leurs preuves au fil du temps.

Les huiles essentielles pour soulager les premiers symptômes

Dès les premiers signes de mal de gorge, vous pouvez réaliser le mélange d’huiles essentielles suivant :

  • 30 gouttes d’HE de thym à thujanol
  • 30 gouttes d’HE de laurier noble
  • 15 gouttes d’HE de girofle
  • 15 gouttes d’HE de menthe poivrée

Avalez-en 3 gouttes avec un peu de miel ou utilisez-le en massage sur votre gorge à diluer dans 40 ml d’huile végétale de noyaux d’abricot. A faire 5 fois par jour et pendant  5 jours maximum.

Les gargarismes pour soulager

En cas d’irritation de la gorge ou de difficulté à avaler, les gargarismes étaient le remède favori de nos grand-mères, et les recettes ne manquaient pas… Il faut les faire trois fois par jour, même davantage (si possible) dès que vous avez la gorge qui brûle. Vous pouvez, bien évidemment, alterner les recettes.

  • Gargarisme à l’eau salée : le remède de grand-mère le plus simple. Mélangez 1/2 cuillerée à café de gros sel dans 1 verre d’eau tiède.

  • Gargarisme au vinaigre de cidre : une recette pour profiter  des vertus antiseptiques du vinaigre de cidre. Mélangez 1/4 de vinaigre pour 3/4 d’eau. Vous pouvez ajouter 1 cuillerée à café de miel pour ses vertus antiseptiques.

  • Gargarismes aux infusions de plantes : pour un mal de gorge intense, optez pour l’aigremoine. 1 cuillerée à soupe pour 1 tasse d’eau, laissez bouillir 3 minutes puis infuser 10 minutes avant de vous gargariser. Les infusions de feuilles de sauge, de cassis ou de thym font également de bons remèdes contre le mal de gorge.

Boisson chaude au citron

L’un des remèdes maison les plus efficaces pour diminuer l’intensité des maux de gorge est la boisson préparée à base de citron, d’eau chaude et de miel. Il vous suffit de mélanger le jus d’un demi-citron et une cuillère à café (= c. à thé) de miel dans 250 ml d’eau chaude.

Les flavonoïdes, des composantes antioxydantes, que contient le citron agiront pour réduire l’inflammation de la gorge. Tout comme le citron, le miel a des propriétés anti-inflammatoires.

Il a également un effet antibactérien en raison de son pH bas, sa texture et sa faible concentration en protéines.

Thym: cicatrisant et anti toux

Angine, grippe, bronchite… Cicatrisant, tonifiant et antitussif, le thym est un remède recommandé contre les maux de gorge.

En pratique: versez 150 ml d’eau bouillante sur une petite cuillère à café rase de thym. Couvrez, laissez infuser 10 à 15 minutes et filtrez. Buvez trois tasses par jour, en dehors des repas. Ne dépassez pas 3 semaines de prises.

Ou

Déposez deux gouttes d’huile essentielle de thym (linalol ou thujanol) sur un demi sucre roux, deux à trois fois par jour pendant 4 à 6 jours.


Contre-indication: l’huile essentielle de thym est déconseillée pendant la grossesse ou l’allaitement et chez les enfants de moins de 3 ans, sans avis médical.

Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez les posologies et indications. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien spécialiste. Si les symptômes persistent au bout de 2 jours ou en cas de fièvre, consultez un médecin.

Le cataplasme à l’argile 

Pour soulager plus rapidement une gorge qui brûle, appliquez une couche d’argile verte d’environ 2 cm sur la gorge au niveau des ganglions et maintenez avec un linge fin entouré autour de la gorge. Gardez ce cataplasme pendant deux heures. Renouvelez tant que les ganglions n’ont pas diminué de volume.

Lavande: anti inflammation

Antidouleur et anti-inflammatoire, la lavande est particulièrement recommandée lors d’affections respiratoires (laryngite, bronchite, rhinite). Elle soulage les maux de gorge et calme la toux.

En pratique: infusez 20 g de fleurs dans un litre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez. Au début de l’infection, buvez trois tasses par jour, pendant 5 à 7 jours maximum.

Attention: n’utilisez pas l’huile essentielle de lavande sans avis médical.

Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez les posologies et indications. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien spécialiste. Si les symptômes persistent au bout de 2 jours ou en cas de fièvre, consultez un médecin.

Sirop à l’oignon

En plus des antioxydants stimulant vos défenses naturelles qu’il contient, l’oignon possède des propriétés antibactériennes qui favoriseront un retour à la normal. Pour concocter le sirop, il suffit de laisser mijoter 6 oignons blancs hachés et ½ tasse de miel au bain-marie pendant 2 heures. Par la suite, le mélange doit être passé au tamis pour en recueillir le liquide, soit le sirop.

Sirop aux clous de girofle

Le clou de girofle a la capacité d’engourdir la douleur, ce qui aura un effet apaisant sur la toux et le mal de gorge. La préparation de ce sirop est simple : laisser macérer au réfrigérateur 5 ou 6 clous de girofle dans 250 ml de miel durant une nuit complète. Le lendemain, il suffit de retirer les clous de girofle et le sirop est prêt à être consommé. 

Quelles précautions si on utilise des remèdes naturels contre le mal de gorge ?

Remèdes « naturels » ne veut pas dire « sans risque », il faut toujours avoir cela en tête quand on se soigne avec.

► Globalement, la plupart des plantes sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants. Il est nécessaire d’avoir l’avis d’un professionnel de santé avant d’en prendre.

► Les huiles essentielles d’eucalyptus radié et de thym, comme de nombreuses HE, sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants. La dangerosité des HE est souvent sous-estimée lorsqu’elles sont mal employées, sans respecter le dosage.

► Les produits de la ruche : miel et propolis sont susceptibles de donner des réactions allergiques. Il convient de tester sa réaction en prenant de petites doses durant quelques jours.

Quand consulter si on a mal à la gorge?

Lorsque les maux de gorge s’accompagnent d’une fièvre élevée, de difficultés respiratoires, de fortes douleurs, éventuellement associés à des douleurs aux oreilles ou un gonflement du cou, ou encore si des points blancs apparaissent sur les amygdales, il s’agit d’une infection plus grave, il est alors nécessaire de consulter son médecin.

Sources :

  1. https://www.topsante.com/medecine/troubles-orl/mal-de-gorge/mal-de-gorge-remede-grand-mere-naturel-614459
  2. https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=remedes-naturels-proteger-gorge
  3. https://www.noovomoi.ca/vivre/sante/article.soulager-mal-de-gorge.1.1440881.html
  4. https://www.medisite.fr/mal-de-gorge-11-solutions-pour-soigner-un-mal-de-gorge-sans-medicaments.115616.721177.html
  5. https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2578231-remedes-naturels-contre-le-mal-de-gorge-miracle/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire