Comment soulager une piqure de moustique ?

Difficile d’éviter les piqûres de moustiques quand les beaux jours reviennent. Mais avant de vous tourner vers des médicaments ou des pommades, pensez aux bonnes vieilles méthodes de grand-mère, tout aussi efficaces.

Se faire piquer par un moustique, à moins d’être allergique, n’est pas bien grave mais selon l’endroit on l’on se fait piquer les démangeaisons peuvent être très désagréables. Avant de filer à la pharmacie, sachez qu’il existe des méthodes naturelles très efficaces contre ces piqûres.

Piqûre de moustique qui gonfle et chauffe

Les piqûres de moustiques sont gonflées à cause d’une légère réaction allergique du corps qui se produit au contact de la salive de l’insecte.

Le corps libère de l’histamine afin de se défendre contre la piqûre, et plus particulièrement contre les substances coagulantes sécrétées par les moustiques.

L’histamine libérée pour combattre une piqûre de moustique tigre par exemple ou de tout autre insecte, provoque une inflammation dans la zone concernée.

Les démangeaisons que vous ressentez après avoir été piqué sont causées par la réaction de votre corps à cette libération : les vaisseaux sanguins de la zone enflent, les nerfs sont irrités et vous éprouvez donc des démangeaisons.

Certaines personnes ont des réactions légères aux piqûres, mais d’autres souffrent de réactions plus sévères sous forme de rougeurs, de douleurs et de gonflements.

Combien de temps pour disparaître ?

Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, ce sont les moustiques femelles qui piquent pour pouvoir produire leurs œufs.

Elles se servent d’une partie spéciale de leur bouche du nom de proboscis (plus communément appelé trompe) pour perforer la peau d’une personne et aspirer son sang.

C’est ainsi que le moustique se nourrit, en injectant sa salive dans la peau, ce qui va provoquer cette piqûre. La rougeur de la piqûre disparaît en quelques heures pour laisser place à un bouton encore plus désagréable.

Ce petit bouton, appelé papulese forme 2 à 6 heures après la piqûre et dure en moyenne 1 à 2 jours. Dans certains cas, la papule met plus de temps à disparaître, parfois plusieurs jours, voire semaines. Pour éviter que ce temps ne s’allonge, il est important de ne pas gratter la zone touchée par la piqûre, et de calmer la démangeaison en appliquant du froid ou en la nettoyant à l’eau et au savon.

Comment soulager les piqûres de moustiques ?

Il est possible de réduire l’inflammation d’une piqûre de moustique grâce à ces quelques conseils et astuces simples :

Le vinaigre

Si vous avez dans vos placards du vinaigre de vin ou de cidre, mélangez-en un peu dans un bol avec de l’eau. Imbibez des compresses de cette solution et appliquez-les sur votre piqûre.

Cette solution vous apaisera très rapidement grâce à la présence d’acide acétique dans le vinaigre qui possède des vertus antiseptiques.

Le vinaigre de cidre sera moins agressif que le vinaigre de vin mais tous deux seront aussi efficaces pour soulager les démangeaisons. Évidemment si vous avez du vinaigre bio, c’est encore mieux.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles aussi pourront vous soulager assez rapidement. Mais il faudra faire attention à n’utiliser qu’une à deux gouttes, pas plus. Chez les petits enfants, les huiles essentielles sont par ailleurs fortement déconseillées.

Dans le cas qui nous intéresse, on recommandera l’huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia ssp angustifolia) qui aura un effet anti-inflammatoire immédiat.

Il suffira de massez doucement la piqûre avec cette huile pendant quelques secondes et de laisser agir. Notez au passage que ce remède sera aussi très efficace pour apaiser une brûlure.

Si vous vouliez apaiser un enfant avec l’huile essentielle de lavande, nous vous conseillons de mélanger une goutte dans une huile végétale et d’appliquer cette solution sur la piqûre.

Le bicarbonate de soude

Ce n’est pas la première fois qu’on vous recommande d’avoir toujours des réserves de bicarbonate de soude. Ce produit a en effet de très nombreuses vertus.

Pour apaiser les démangeaisons à la suite d’une piqûre de moustique, mélangez 3 cuillères à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau. Plongez des compresses dans la solution et appliquez-les sur les piqûres les plus douloureuses.

En quelques minutes vous serez soulagé car le bicarbonate de soude freine le développement de l’inflammation. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’eau dans une cuillère de bicarbonate de soude jusqu’à obtenir une pâte.

Appliquez ensuite cette pâte sur les piqûres et la démangeaison disparaîtra. Cette méthode peut aussi être utilisée en cas de varicelle ou d’urticaire.

L’homéopathie

apis mellifica en granules

Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie. 

Prenez trois granules d’Apis Mellifica en 9 Ch, après la piqûre et encore trois granules dans l’heure.

Puis espacez la prise des granules toutes les deux heures. On rappelle que pour plus d’efficacité, l’homéopathie doit être prise en dehors des repas : soit 10 minutes avant, soit une heure après.

Vous continuerez ce traitement jusqu’à ce que les démangeaisons disparaissent complètement. Pour éviter les piqûres d’insectes, on vous recommandera le Ledum Palustre 5 à 7 Ch (3 granules matin et soir) ou le Poumon Histamine 15 Ch (5 granules tous les soirs).

Le plantain

Si vous avez dans votre jardin des feuilles de plantain, n’hésitez pas à en arrachez quelques-unes, à les écraser et à frotter la piqûre avec. Recommencez l’opération jusqu’à ce que vous soyez totalement apaisé. 

Cette mauvaise herbe est un antihistaminique naturel. Elle sera donc aussi utile en cas de piqûres de guêpes ou de frelons.

Si vous n’avez pas de plantain, sachez que cette méthode fonctionne aussi avec des feuilles de pissenlit et des feuilles de mentes ou encore avec du citron, une gousse d’ail, ou des rondelles d’oignons.

Argile verte en cataplasme

Les bienfaits de l’argile verte sont maintenant bien connus. Parmi ses atouts, c’est un antibactérien et un antiseptique. Elle parvient également à faire sortir la substance irritante de la piqûre.

Pour encore plus d’efficacité, une noisette d’argile verte peut-être mélangée à quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Il est ensuite recommandé de déposer le mélange directement sur la peau à l’endroit de la piqûre. Une fois que la pâte est sèche, enlevez la et rincez.

Utilisez du citron

Tout comme le vinaigre blanc et le vinaigre de cidre, le citron est riche en acide acétique. Pour ne pas vous gratter, posez une rondelle à l’endroit de la piqûre, et maintenez-la à l’aide d’un pansement.

Associé au clou de girofle, le citron vert est aussi un répulsif idéal contre les moustiques.

Coupez-en un en deux, plantez quelques clous de girofle sur chacune des portions, et posez-les sur une tasse.

Prenez des glaçons

Pour éviter de se gratter, rien de tel que le froid ! Glissez quelques glaçons dans un sac en plastique (ou un gant de toilette).

Maintenez-le sur la piqûre et laissez agir pendant 10 minutes. La sensation de grattement va vite s’estomper.

Servez-vous d’une banane

La banane n’a pas que des vertus nutritionnelles excellentes pour la santé. Elle est aussi précieuse pour atténuer rapidement vos démangeaisons.

Placez l’intérieur de sa peau sur votre piqûre, puis frottez !

Miel

Le miel est utilisé depuis de nombreuses années comme remède de grand-mère contre divers maux et douleurs tels que les maux de gorge, les inflammations et la toux. Il contient diverses substances qui en font un antibiotique naturel, contribuant ainsi à traiter les démangeaisons.

Crème antihistaminique

Les crèmes antihistaminiques en vente libre ne sont pas un remède de grand-mère maison, mais elles aident quand même à soulager les piqûres de moustiques.

Respectez toujours la notice du produit pour savoir comment l’appliquer correctement.

L’aloe vera

On ne compte plus les vertus de cette plante médicinale magique ! Antiallergique, antivirus, antibactérien, cicatrisant et hydratant, l’aloe vera est aussi reconnu pour ces bienfaits anti-irritation.

À l’aide d’un coton-tige, appliquez un peu de gel d’aloe vera sur vos piqûres et laissez agir.

Comment se protéger des moustiques ? 

La première chose à faire pour ne pas se faire piquer, c’est d’éviter autant que possible les zones dans lesquelles les moustiques aiment proliférer. Éloignez-vous des endroits où se trouve de l’eau stagnante. Ces petits insectes apprécient la chaleur et l’humidité.

Deuxième réflexe à adopter en été : appliquez une solution répulsive sur votre peau avant de sortir ou avant de vous coucher avec la fenêtre ouverte. Optez pour un produit dont l’efficacité dure plusieurs heures, adapté à toutes zones géographiques et conseillé pour une utilisation à l’extérieur comme à l’intérieur. Choisissez de préférence des produits naturels non toxiques comme l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, l’huile essentielle de géranium ou encore des feuilles de mélisse fraîche.

Sources :

  1. https://sante.toutcomment.com/article/comment-soulager-une-piqure-de-moustique-14833.html
  2. https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=soulager-piqure-moustique-solutions-naturelles
  3. https://lesbonstuyaux.homeserve.fr/astuces-pour-ne-pas-se-gratter-apres-une-piqure
  4. https://www.doctissimo.fr/famille/vacances/piqures-d-insectes/soulager-piqures-moustiques
  5. https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2543596-remede-naturel-piqure-moustique-soulager/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire