Qu’est ce que l’arthrose ? Comment la traiter ?

L’arthrose est une maladie rhumatismale fréquente. Elle touche une très large proportion de la population après 40 ans et se caractérise par l’usure du cartilage articulaire, qui peut ainsi disparaître. Mais l’arthrose est une maladie qui se soigne et ne représente en aucun cas une fatalité liée à l’âge.

Comprendre l’arthrose

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. Liée à des dysfonctionnements qui impliquent tous les composants de l’articulation, elle se caractérise par une destruction du cartilage, une inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur de l’articulation (membrane synoviale), ainsi qu’un remodelage de la couche osseuse située directement sous le cartilage (os sous-chondral).

Elle se manifeste par des douleurs et des raideurs, et parfois par une inflammation et/ou à une accumulation de liquide dans la cavité articulaire (épanchements). Elle peut engendrer un handicap majeur, avec une perte de mobilité.

Toutes les articulations peuvent être concernées

Les facteurs de risque

Des facteurs de natures variées sont associés au risque de développer une arthrose :

  • L’âge : la maladie concerne en effet seulement 3 % des moins de 45 ans, mais 65 % des plus de 65 ans et 80 % des plus de 80 ans.
  • Un excès de pression sur les articulations : en augmentant les contraintes mécaniques, une surcharge pondérale, le port fréquent de charges lourdes, une activité physique trop intense ou la pratique mal contrôlée de certains sports peuvent favoriser le développement de l’arthrose.
  • Des désordres métaboliques générés par le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle ou encore les dyslipidémies.
  • Certaines autres maladies de l’articulation, comme la chondrocalcinose (caractérisée par des dépôts de calcium dans le cartilage), la goutte (caractérisée par des dépôts d’acide urique dans l’articulation) ou encore les rhumatismes inflammatoires potentiellement destructeurs comme la polyarthrite rhumatoïde ou le rhumatisme psoriasique.
  • Certaines maladies osseuses au contact de l’articulation, comme l’ostéonécrose aseptique.
  • Certaines anomalies anatomiques (des déviations de l’axe de la jambe comme le genu varum ou valgum, ou des dysplasies de hanche) ainsi que des séquelles de traumatisme (fracture articulaire, entorse négligée, luxation, ablation du ménisque)
  • La génétique : avoir des membres de sa famille atteints est, dans certains cas, un facteur de risque.

Comment se manifeste et diagnostiquer l’arthrose ?

L’arthrose peut ne donner aucun symptôme et être de découverte fortuite.

Lorsque l’arthrose se manifeste, elle entraine classiquement des douleurs mécaniques, qui vont progressivement être associées à une difficulté pour bouger l’articulation touchée.

L’arthrose du genou, de la hanche ou du pied entraîne des douleurs et des difficultés à la marche.

L’arthrose des mains provoque des douleurs et une gêne dans les mouvements des doigts (y compris le pouce). Des poussées douloureuses plus importantes peuvent survenir avec un gonflement de l’articulation, gêner l’endormissement et entraîner un dérouillage bref de quelques minutes le matin.

Le diagnostic d’arthrose est le plus souvent facile à poser devant des douleurs mécaniques de l’articulation atteinte chez un patient au-delà de la cinquantaine.

Le diagnostic peut être confirmé par une radiographie standard qui montre en général des signes caractéristiques de l’arthrose.

Radiographies de face de genoux droits
Radiographie de face d’un genou arthrosique​

Il n’y a pas de marqueurs dans le sang qui permettent d’établir un diagnostic d’arthrose. Donc, la prise de sang n’est utile qu’en cas de doute avec un autre rhumatisme. En cas de gonflement de l’articulation, une ponction du liquide articulaire peut être nécessaire. 

Comment traiter l’arthrose ?

L’arthrose peut se soigner sans médicaments, avec des médicaments ou par la chirurgie.

Le plus souvent sont associés des mesures non médicamenteuses et des médicaments.

  • Les mesures non médicamenteuses sont aussi efficaces que les médicaments. Les plus actives sont (dans l’ordre) :
  • la réduction d’une éventuelle surcharge pondérale (surpoids ou obésité) par des mesures diététiques appropriées ;
  • l’entretien d’une activité physique suffisante (au moins 3 fois par semaine) ; cette activité se fait en endurance, en charge (marche) ou en décharge (vélo) et elle est interrompue lors des poussées aiguës douloureuses ;
  • les conseils d’économie articulaire (éviter le port de charges lourdes et la marche en terrain accidenté)  
  • le maintien de l’articulation douloureuse par des contentions (genouillère, attelle de doigt) et le port de semelles orthopédiques dans l’arthrose du genou et de la hanche ;
  • la rééducation confiée à un kinésithérapeute pour les premières séances et poursuivie seule ensuite ; elle entretient la mobilité articulaire et renforce la musculature.
  • Les médicaments prescrits dans l’arthrose sont de plusieurs types.

Certains sont administrés par voie orale. Ce sont :

  • les antalgiques au premier rang desquels figure le paracétamol ;
  • les anti-inflammatoires prescrits pendant quelques jours lors des poussées aiguës douloureuses ;
  • les anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente, préconisés pendant plusieurs mois dans l’arthrose du genou ou de la hanche ; ils agissent après un délai de quelques semaines.

D’autres sont appliqués ou injectés localement. Ce sont :

  • les pommades ou gels à base d’anti-inflammatoires dans les atteintes des petites articulations ;
  • les corticoïdes et les acides hyaluroniques injectés dans l’articulation du genou.

La mise en place d’une prothèse est indiquée pour les articulations de la hanche et du genou quand les mesures non médicamenteuses et les médicaments ne suffisent plus à conserver au patient une qualité de vie acceptable.

Sources :

  1. https://www.arthrocoach.com/fr/tout-sur-arthrose/traitement-arthrose
  2. https://www.doctissimo.fr/html/sante/principalespatho/sa_93_arthrose_fatal.htm
  3. https://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/arthrose/comment-se-traite-aujourdhui-larthrose
  4. https://www.inserm.fr/dossier/arthrose/#:~:text=L’arthrose%20est%20une%20maladie,la%20progression%20de%20la%20maladie.
  5. https://www.contreladouleur.fr/mieux-vivre-avec-arthrose/definition-arthrose

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire