Comment éviter les problèmes dans un couple ?

Les problèmes de couple sont souvent passagers, mais peuvent aussi s’accompagner d’incertitudes, de disputes, de pertes de confiance… Et ces problèmes finissent par gâcher la vie au quotidien lorsqu’ils se répètent et se ressemblent.

Comment gérer ces crises ? Qu’est-ce qu’elles signifient ? Comment éviter ces disputes, qui malgré l’amour, semblent inévitables ?

Vie de couple : un équilibre fragile

On entend souvent « le couple, c’est compliqué », « cela demande des compromis », « des efforts » ou de la « compréhension ».

Et avec le temps, les aléas du quotidien, les déceptions, on peut oublier ce qui fait le bonheur du couple : les instants de partage, la complicité, les projets, l’attirance romantique, intellectuelle, sexuelle ; se réveiller auprès d’une personne à qui on tient, être là pour elle, en même temps qu’elle nous soutient, partager son bonheur – mais aussi ses peines – travailler ensemble, construire une famille, avec ou sans enfants…

Gardez à l’esprit qu’il y a toujours des hauts et des bas dans les relations. Et heureusement ! Les choses seraient bien tristes si nous étions tous, toujours d’accord, sur tout et pour tout.

Tous les couples ont des désaccords. L’important c’est de savoir les gérer, et de vivre ensemble au quotidien. Vivre ensemble ne veut pas simplement dire être l’un à côté de l’autre. Vivre ensemble, c’est savoir communiquer, s’écouter, accorder de l’importance à l’autre, faire l’effort d’essayer de le/la comprendre, etc.

Il n’est pas interdit de se fâcher (on se fâche toutes et tous), mais on peut apprendre à mieux canaliser nos émotions, nos ressentis, afin qu’ils ne surgissent pas dans des excès de colère ou de rage ; laisser sa place à la bienveillance, plutôt qu’aux ressentis, à l’agressivité, aux reproches ou à toute forme de dévalorisation.

On vous donne toutes les pistes pour vous en sortir, si vous traversez des périodes difficiles dans votre couple.

Reconnaître les problèmes de couple et mieux communiquer pour surmonter une crise

Le premier aspect fondamental est de reconnaître l’existence d’un dysfonctionnement, d’un problème au sein du couple. Le principe d’une crise, c’est qu’elle prend nécessairement fin un jour. Quoiqu’il arrive, c’est un état passager.

Mais nous avons le choix d’orienter notre relation, d’évoluer ensemble ou séparément, plutôt que de vivre des conflits permanents. L’important est d’éviter que les crises s’installent, car elles finiront par se « cristalliser » à la relation de couple et l’image que l’on se fait du partenaire.

Donc, dans un premier temps il faut apprendre à gérer et résoudre les conflits pour qu’ils ne « débordent » pas définitivement dans notre perception du couple et de notre partenaire. Surmonter une crise de couple est possible à partir du moment où on reconnaît ses difficultés.

Et si le couple entreprend une démarche sincère (chaque membre doit être volontaire), éviter la rupture amoureuse est possible.

Quels sont les signes indicateurs d’une crise au sein du couple ?

Certains signes doivent cependant vous alerter et nécessitent d’être pris au sérieux :

  •   La dévalorisation systématique ;
  •   Le mépris ;
  •   Une attitude défensive ;
  •   De l’ignorance ou de l’évitement.

Toutes ces attitudes participent à créer un climat d’insécurité, rendant la communication impossible ou créant des tensions qui nuisent au couple. Et donc, toutes les difficultés, sans une bonne communication, prennent de l’ampleur au sein du couple.

Il devient alors difficile de se rapprocher de son ou sa partenaire, et les problèmes de couple finissent par s’accumuler, et devenir de plus en plus fréquents.

Chacun est enfermé dans sa propre souffrance, sans réussir à prêter attention à l’autre, ce qui dégage de part et d’autre des sentiments d’incompréhension, qui participent à éloigner les partenaires l’un de l’autre, tant sur le plan émotionnel que physique.

Toutes ces difficultés psychologiques finissent aussi très souvent par se répercuter sur l’intimité et la libido.

Quels sont les problèmes de couple les plus fréquents ?

Parmi les problèmes de couple les plus fréquents, nous retrouvons :

  •   Un manque de communication ;
  •   La jalousie ;
  •   Les écarts de salaire, la gestion de l’argent, les finances, etc.
  •   Des tâches ménagères mal réparties ;
  •   Des troubles sexuels ;
  •   Un manque d’amour ;
  •   Des priorités différentes.

Bien sûr, chaque relation est différente et les problèmes de couple ne sont pas les mêmes pour tous les couples. Pourtant, bien souvent, un manque de communication est à l’origine d’un conflit.

Plus le temps passe, et plus les difficultés peuvent aussi apparaître : difficultés à communiquer, à écouter l’autre ou se faire entendre, avec des problèmes aussi liés à l’intimité, au désir, et à la sexualité.

Il faut donc aussi apprendre avec le temps à gérer les conflits et à les surmonter de la bonne manière, en faisant de la communication, l’écoute, la compréhension et la bienveillance des piliers du couple.

Comment gérer un conflit dans le couple ?

Il n’y pas de recette magique pour surmonter une crise de couple ou une dispute : il faut premièrement renouer le dialogue avec l’autre. Même si ce n’est pas évident, laisser des non-dits ou des tabous s’installer dans le couple est plus ravageur sur le long terme qu’une discussion où on prend le temps de s’expliquer.

Prendre le temps d’en parler est donc fondamental, lorsque les tensions sont retombées, afin de comprendre ce qu’il vient de se passer, les raisons de la dispute ou les ressentis de son ou sa partenaire.

C’est aussi le moment où l’on peut exprimer calmement son point de vue. Il ne s‘agit pas d’accuser l’autre, mais de se remettre en question : on a le droit de se tromper, mais on peut faire part de nos émotions ou de nos sentiments.

Donc, le piège à éviter est d’uniquement avoir des reproches pour l’autre. Vivre en couple, c’est partager les moments de joie, mais aussi les moments plus difficiles : on vit à deux, le partage est donc essentiel, et chacun a une part de responsabilité dans une dispute.

Les problèmes de couple concernent la relation du couple, et non l’un ou l’autre des membres.

Enfin, tous les couples vivent des disputes ; une dispute est aussi le moyen de se remettre en question, de changer, d’évoluer. Il ne faut pas craindre les disputes, si la communication permet de les surmonter et de progresser ensemble.

Dépasser une crise est donc tout à fait possible, si le dialogue est instauré entre les membres du couple. Par contre, si aucune communication n’est possible, une aide extérieure doit être envisagée pour résoudre un problème plus profond : il existe de nombreuses thérapies de couple qui permettent de renouer le dialogue, dans un environnement bienveillant.

Cela peut être une option pour aller de l’avant de manière constructive, surmonter une crise, et donner de nouveaux fondements au couple.

À qui parler de ses problèmes de couple ?

De nombreux.ses spécialistes peuvent venir en aide au couple, selon la nature de leur problème : le/la psychologuele/la conseiller.ère conjugal.e ou encore le/la sexologue.

Le/la psychologue de couple s’intéresse aux problématiques familiales et conjugales, et propose une thérapie au couple ou une psychothérapie. Cette thérapie peut être axée sur la communication, la sexualité, mais aussi sur des conseils pratiques destinés à la vie de tous les jours et comment mieux vivre ensemble.

La psychothérapie peut autant concerner les projets de vie du couple ou une volonté de séparation, en identifiant les causes de la souffrance dans le couple.

Le rôle du/ de la psychologue est d’adopter un point de vue neutre, permettre au couple de dialoguer, reformuler certaines attentes ; il aidera aussi les membres du couple à situer leurs désirs respectifs.

Enfin, les entretiens durent généralement 45 min ou 1 heure, avec pour objectif principal de redonner au couple un espace d’écoute et de parole. Cette thérapie globale –  si le couple veut continuer ensemble – doit aussi permettre un nouvel équilibre relationnel, affectif et sexuel. 

Un psychologue peut aussi avoir une formation de sexologie (ou vice-versa) afin de prendre en charge des couples spécifiquement sur des problématiques sexuelles. Les troubles sexuels impliquent en effet souvent d’autres difficultés, relationnelles et/ou psychologiques. 

Ce qu’il faut retenir 

Un couple attend généralement le dernier moment pour consulter. Et c’est dommage, car souvent la situation s’est encore davantage détériorée entre les partenaires.

Mais ce n’est pas dramatique : consulter à n’importe quelle période de sa vie de couple est déjà un grand pas ; que la consultation ou la thérapie permettent la continuité du couple ou une rupture dans les meilleurs termes.

On pense davantage à la psychothérapie au personnel ; mais un couple est une entité de deux individus distincts !

Source : https://mia.co/blog/problemes-de-couple/comment-eviter-les-problemes-dans-un-couple/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire