Qui était Nostradamus ? Quelles étaient ses prophéties ?

Michel Nostradamus était un astrologue, voyant et médecin français. Durant sa vie, il a fait de grandes prophéties, et certaines d’entre elles se sont réalisées.

Avec les controverses sur la fin du monde en 2012, les études et les lectures sur Nostradamus ont pris de l’ampleur.

La vie de Nostradamus

Michel de Nostredame, connu sous le nom de Nostradamus, est né à Saint Rémy-de-Provence, en France, le 14 décembre 1503. Il étudie la philosophie à Avignon et la médecine à l’université de Montpellier, dont il sort diplômé en 1529.

Son père, James de Nostradamus, était un marchand de grains dont la famille s’était convertie du judaïsme au christianisme à la suite des persécutions liées à l’avènement de Louis XII. Sa mère, Reynière de Saint-Rémy, a eu plusieurs enfants, l’aîné étant Michel de Nostradamus, qui avait des connaissances en langues classiques, en astrologie et en occultisme grâce aux enseignements de ses grands-pères.

Après des études de lettres à Avignon puis de médecine à l’université de Montpellier, il exerce comme médecin et apothicaire et voyage à travers la France pour tenter d’éradiquer la peste.

Nostradamus a fait fortune en tant que médecin, exerçant sa profession avec courage, notamment lors des épidémies de son siècle, pendant lesquelles il a sauvé de nombreuses vies. Installé à Agen, Michel Nostradamus décide de quitter la ville après avoir perdu sa femme et ses deux enfants. Après une période obscure, ce n’est qu’en 1544 que nous avons des nouvelles de lui, alors remarié et exerçant la médecine à Salon-de-Provence.

Comme tous les médecins de la Renaissance, Nostradamus était un érudit écrivant couramment le latin et le grec et pratiquant l’astrologie.

Nostradamus représenté en train d'écrire. (ULLSTEIN BILD / ULLSTEIN BILD via GETTYIMAGES)

Nostradamus et l’astrologie

De ce personnage de médecin voyageur, la postérité a conservé l’image d’un « prophète » que certains qualifient de visionnaire et d’autres d’imposteur.

C’est à partir de 1547 que Michel de Nostredame a commencé à s’intéresser à l’astrologie.
En 1550, il rédige son premier « almanach », une collection de prédictions astrologiques pour l’année, incorporant un calendrier et d’autres informations

En 1555, alors qu’il s’est installé à Salon-de-Provence, il publie les Prophéties, l’ouvrage qui le rendra célèbre auprès de la postérité.
Sa renommée est telle qu’il devient le médecin et l’astrologue officiel de la reine Catherine de Médicis.

Comment Nostradamus a réalisé ses prophéties

Vers 1547, Michel Nostradamus commence à faire des prédictions, grâce à des études astrologiques et à l’inspiration divine. Ses visions apparaissent principalement la nuit, lorsqu’il fixe le feu ou l’eau.

Il fait une grande partie de ses prédictions en quatrains rimés. Les vers permettent les interprétations les plus variées, car ils rassemblent plusieurs langues, énigmes, anagrammes et épigrammes.

En plus de prédire admirablement l’avenir, il existe des preuves que Michel Nostradamus connaissait la loi de la gravité avant Newton et les lois de Kepler avant Kepler.

Il semble connaître l’existence des planètes Uranus et Neptune, qu’il appelle par les noms qu’elles recevront lorsqu’elles seront découvertes en 1781 et 1846, respectivement.

Les prophéties de Nostradamus qui se sont réalisés :

La mort du roi Henri II

La reine Catherine de Médicis consulte alors Nostradamus, qui lui prédit la mort du roi Henri II. Voici comment il annonce la mort du roi : « Henri II a eu l’œil crevé dans un tournoi lorsque la lance d’un jeune capitaine a pénétré la visière de son casque d’or ». Lorsque la mort tragique du roi survient, la renommée du voyant se répand dans toute l’Europe, et beaucoup lui attribuent le don prophétique

La Révolution française

« D’esprit de regne musnimes descriées,
Et seront peuples esmeuz contre leur Roy,
Paix faict nouveau, sainces loix empirees,
Rapis onc fut en si tesdur arroy« 
(Centurie VI-Quatrain 23)

Dans ce quatrain, Nostradamus prédit un chaos politique qui dévaste la France ainsi que le reste de l’Europe. Il décrit une destruction de l’Ancien Régime et de la monarchie par le peuple, dans des émeutes.

L’élection de Donald Trump

Les adeptes de Nostradamus pensent que dans ses Centuries III, le quatrain 81 annonce la victoire du président Donald Trump aux élections de 2016. Le quatrain en question dit ceci : « Le grand brailleur audacieux et sans vergogne / Sera élu gouverneur de l’armée… »

Le grand incendie de Londres en 1666

Les fidèles de Nostradamus sont également catégoriques sur ce point. Selon eux, les prophéties ont averti les Londoniens du Grand Incendie plus d’un siècle avant que cela n’arrive. Le passage auquel ils font référence est le suivant : « Le sang des justes sera exigé de Londres / Brûlé par le feu dans l’année 66… »

La montée de Hitler

Les adeptes de Nostradamus pensent que la prédiction la plus emblématique du prophète se trouve dans le quatrain suivant : « Du fond de l’Ouest de l’Europe / Un jeune enfant sera né de pauvres gens / Celui qui par sa langue séduira une grande troupe / Sa gloire augmentera vers le royaume de l’Orient. » Les adeptes du culte de Nostradamus interprètent le « jeune enfant » comme n’étant autre que Hitler, dont la montée au pouvoir dans les années 1930 a jeté la terreur sur l’Europe et conduit au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

La bombe atomique

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, ultimes bombardements stratégiques américains au Japon, ont eu lieu les 6 et 9 août 1945 sur les villes d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants). Certains ont souligné que Nostradamus avait peut-être averti que cela se produirait près de 500 ans avant les événements dévastateurs.

Le quatrain spécifique censé contenir les indices : « Près des portes et dans deux villes / Il y aura des fléaux dont on n’a jamais vu de semblables / La famine au sein de la peste, les gens éteints par l’acier… »

Les attentats du 11 septembre

D’après les adeptes de Nostradamus, il aurait prédit les attentats du 11-Septembre. « Le ciel brûlera à cinq et quarante degrés / Le feu s’approchera de la grande cité nouvelle… »

Décès

En 1566, malade de la goutte et d’une insuffisance cardiaque, il prédit sa propre mort. Lorsque son assistant lui souhaite bonne nuit le 1er juillet 1566, Michel Nostradamus répond : « Vous ne me trouverez pas vivant à l’aube ».

Nostradamus a été retrouvé mort dans sa chambre le matin du 2 juillet 1566, dans la ville de Salon-de-Provence, en France.

En 1781, les prédictions de Nostradamus sont condamnées par la Congrégation de l’Index de l’Église catholique.

Sources :

  1. https://www.gralon.net/articles/sports-et-loisirs/esoterisme/article-qui-etait-nostradamus–3142.html
  2. https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2018-01-02/les-ecrits-de-nostradamus-qui-se-sont-realises-24969579-650a-485c-b68d-1716d826f26f
  3. https://www.programme-tv.net/news/buzz/131329-de-napoleon-au-general-de-gaulle-toutes-les-propheties-de-nostradamus-qui-se-sont-realisees/
  4. https://www.futura-sciences.com/sciences/personnalites/astronomie-michel-nostradamus-1825/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire