L’hyperpigmentation de la peau, c’est quoi et comment l’estomper ?

Une pigmentation inégale de la peau (ou communément appelé hyperpigmentation ) est une affection cutanée courante.

Des taches sombres – appelées taches de vieillesse ou taches solaires – ou des taches foncées de la peau apparaissent fréquemment sur le visage, les mains et d’autres parties du corps régulièrement exposées au soleil.

Avant de parler d’hyperpigmentation, petit point sur la mélanine !

L’hyperpigmentation désigne donc un phénomène cutané qui fait que certaines zones de votre peau sont plus foncées que d’autres.

Cela est dû à une surproduction de mélanine causée par différents facteurs. La mélanine est un pigment brun foncé responsable de la couleur de la peau. Plus un individu possède un taux de mélanine élevé, plus sa peau est foncée.

La mélanine absorbe et disperse les rayons UV du soleil pour protéger votre peau. C’est donc pour cela que les personnes qui vivent dans des régions plus chaudes depuis des générations ont souvent la peau plus foncée que celles qui vivent dans des régions plus froides. Le soleil, dans ces régions chaudes, y est plus présent et plus fort, ce qui implique que la peau doit être mieux protégée face à lui.

Qu’est-ce que l’hyperpigmentation ?

L’hyperpigmentation est le terme utilisé pour décrire les zones de pigmentation inégale de la peau.

L’hyperpigmentation apparaît sous la forme de taches ou de taches foncées sur la peau qui donnent à la peau une apparence inégale. Les taches sont appelées taches de vieillesse ou taches solaires. L’hyperpigmentation est également au cœur d’affections cutanées telles que le mélasma et l’hyperpigmentation post-inflammatoire.

Les marques d’hyperpigmentation affectent généralement davantage les personnes à  phototype foncé que celles à phototype clair car la pigmentation de la peau est plus forte chez les peaux foncées.

Les facteurs influant sur l’hyperpigmentation

Il existe des facteurs internes et des facteurs externes liés à l’apparition de taches pigmentaires.

On peut d’abord citer l’une des causes externes les plus courantes : ce bon vieux soleil . Les rayons UV du soleil sont l’un des plus puissants facteurs responsables de la production de mélanine. C’est tout un processus qui se met en place pour vous auto-protéger lorsque vous faites bronzette .

En effet, au début, les rayons UV pénètrent les couches profondes de votre épiderme et stimulent la tyrosinase (principale enzyme responsable de la production de mélanine). La mélanine produite migre ensuite vers la surface de la peau et colore la couche extérieure de la peau (on vient de vous donner le secret du bronzage ).

La mélanine disparaît ensuite progressivement lors du renouvellement cellulaire de votre épiderme. Il arrive cependant qu’une exposition excessive au soleil dérègle ce processus. Vos pauvres cellules continuent à produire de la mélanine qui s’accumule de façon anormale et se répartit sur la peau de façon inégale. D’où l’apparition de taches ou zones plus foncées sur le corps et/ou le visage.

Les facteurs internes sont plus difficiles à gérer.

Vous pouvez, par exemple, être prédisposé.e à ce genre de problèmes cutanés de par vos gènes.

Les facteurs hormonaux influent aussi sur l’hyperpigmentation. Ainsi, lors de la grossesse, la ménopause ou un changement de contraception, des taches pigmentaires peuvent apparaître puisque certaines hormones sécrétées durant ces étapes de votre vie stimulent la production de mélanine.

La vieillesse mais aussi les cicatrices, les irritations ou l’utilisation de cosmétiques non adaptés sont aussi à l’origine de troubles pigmentaires.

Les trois types d’hyperpigmentation les plus courants

  • Le mélasma ou masque de grossesse

Le mélasma ou chloasma est plus connu sous le nom de « masque de grossesse ». On l’appelle ainsi car il touche fréquemment les femmes en âge d’être enceintes, souvent après la grossesse.

Les taches sont symétriques avec un contour irrégulier mais des limites bien définies, à la manière d’un masque placé sur les zones du visage et du décolleté exposés au soleil. 

L’hyperpigmentation est toujours plus visible pendant et juste après l’exposition au soleil. Mais le problème, c’est qu’elle perdure souvent pendant des années

Plusieurs facteurs augmentent la probabilité de développer un mélasma : le profil génétique, l’exposition aux UV et à la lumière visible, les hormones sexuelles féminines durant la grossesse ou un traitement, certains médicaments (antiépileptiques par exemple), certaines maladies endocriniennes (troubles ovariens ou de la thyroïde), etc.

Pour y remédier, vous pouvez utiliser une protection solaire qui minimise les risques de pigmentation de type masque de grossesse.

  • L’hyperpigmentation post-inflammatoire (HPI)

Elle est souvent désignée sous le terme HPI. L’hyperpigmentation post-inflammatoire se présente comme une tache aux contours flous et irréguliers qui apparaît après une lésion ou une irritation de la peau.

Différentes causes peuvent provoquer une hyperpigmentation post-inflammatoire :  brûlures, piqûres d’insectes, petites blessures, mais aussi les traitements dermatologiques comme le laser ou la dermabrasion.

L’HPI peut aussi apparaître après une infection de la peau ou une irritation inflammatoire de la peau comme l’acné, l’eczéma de contact ou la dermatite atopique.

Des soins cosmétiques agressifs ou un peeling chimique sont également susceptibles de déclencher une réaction d’intolérance cutanée, qui se manifeste par une hyperpigmentation post-inflammatoire

Encore une fois, ce type d’hyperpigmentation concerne aussi bien les femmes que les hommes, à tous les âges et quel que soit le type de peau. Mais les peaux foncées sont plus touchées et elles le sont souvent plus sévèrement.

Voici quelques chiffres qui illustrent la présence de l’HPI chez les populations à peaux foncées :

  • L’hyperpigmentation post-inflammatoire représente le second motif de consultation chez le dermatologue parmi la population afro-américaine.
  • 65 % des Afro-Américains, 53 % des Hispaniques et 47 % des Asiatiques consultent un dermatologue pour une hyperpigmentation post-inflammatoire due à l’acné.
  • Les lentigines

Un « lentigo » au singulier, mais le plus souvent appelé taches de soleil ou taches de vieillesse, terme que tout le monde adore…

90 % de la population caucasienne et asiatique est sujette aux lentigines. D’origine environnementale, elles sont souvent associées  à des coups de soleil et  à une exposition régulière aux UV dans la jeunesse.

Ces taches d’hyperpigmentation apparaissent en général sur les parties du corps exposées au soleil (mains, épaules, visage, bras). Elles augmentent en taille et en nombre avec l’âge et deviennent communes après 50 ans.

Les bons réflexes à avoir face à l’hyperpigmentation

  • Protégez votre peau du soleil

C’est sans doute le conseil essentiel à ne pas zapper ! Utilisez de la crème solaire ! Même s’il fait nuageux ou que vous vous exposez au soleil le matin tôt ou en fin de journée, les effets se font tout de même sentir.

  • Utilisez des gommages dits “mécaniques”  

Une fois que vous avez bien profité de votre journée au soleil (en respectant les conseils ci-dessus ), vous pouvez aider votre peau à se régénérer !

Un gommage doux, avec des grains adaptés à la zone de votre corps que vous souhaitez régénérer, va permettre d’éliminer les peaux mortes et de booster le renouvellement cellulaire.

Cela vous aidera aussi à affiner votre grain de peau et à lisser votre teint. D’une pierre deux coups 

  • Utilisez des peelings doux

Les peelings chimiques éliminent eux aussi les peaux mortes et favorisent le renouvellement cellulaire en profondeur.

Pour des peelings superficiels, optez pour des sérums à base d’acides de fruits qui feront des merveilles sur l’éclat de votre teint mais aideront aussi à atténuer l’hyperpigmentation et les cicatrices d’acné.

Pour des peelings plus invasifs, adressez-vous à un dermatologue qui saura vous guider sur la pertinence de ce type de soin pour votre peau et sur ses modalités.

Sources :

  1. https://www.biotyfullbox.fr/cosmetique-bio/soins-visage/conseils-beaute-visage/hyperpigmentation/
  2. https://www.eucerin.fr/votre-peau/peaux-hyperpigmentees/hyperpigmentation
  3. https://www.bioderma.fr/votre-peau/taches-brunes-et-hyperpigmentation/quest-ce-que-lhyperpigmentation-de-la-peau